Appel du Comité de défense du logement social d’Epinay à un rassemblement devant la Mairie samedi 12 juin à 10h

Appel du Comité de défense du logement social d’Epinay 6/6/2021

Signataires de l’appel pour « pas de démolition sans construction préalable de logements HLM pour nous reloger … » , dont des locataires de la rue Rameau et de la rue de Marseille, nous nous sommes réunis dimanche 9 mai. Nous avons constaté :
« Nous avons fait des travaux chez nous, on nous a fait payer les portes blindées, qui va nous rembourser ? »

« Les équipements sanitaires des logements vacants sont détruits, entrainant parfois des dégâts des eaux chez les résidents habitant au dessous«

« Au 27 rue de Marseille de l’eau provenant d’un appartement squatté s’écoule dans l’escalier depuis un mois, sans que CDC Habitat intervienne, provocant la chute d’un locataire, qui a du être hospitalisé. »

« je vis avec mon fils de 24 ans dans un 4 pièces, on ne me propose qu’un 2 pièces, il nous faut au moins un 3 pièces »

« Alors que nous avons été convoqués pour établir nos voeux de relogement, nous attendons toujours les propositions« .

Tout le monde sait qu’il n’y a pas assez de logements pour nous reloger à Epinay. A Orgemont seuls 380 logements seraient disponibles alors que 1193 logements devraient être détruits. Le Maire veut profiter de la rénovation urbaine pour balayer la ville ouvrière et en faire une ville bourgeoise à l’image d’Enghien».


Le 31 mars Le Maire a refusé de recevoir notre délégation (accompagnée par Eric Coquerel, député et des militants du Parti socialiste, de La France Insoumise et du POID). A l’entrée du conseil municipal du 1 er avril il a déclaré : « je ne recevrai aucune délégation, la rénovation urbaine sera réalisée telle qu’elle a été décidée, un point c’est tout. »


Décidée par qui ? Ce projet n’a été voté par personne !


41 locataires du 48-58 rue de Marseille ont signé dès octobre une pétition disant « … Nous refusons la destruction de nos immeubles […] Nous sommes mis devant le fait accompli et pour cela nous sommes prêts à nous battre pour garder nos logements ».
Des locataires de la rue Rameau ont fait remplir des feuilles à tous les locataires pour leur demander s’ils souhaitaient partir ou rester. 73% des locataires veulent rester.


Nous n’acceptons pas le mépris du Maire qui décide de démolir contre la volonté des locataires !

Nous décidons –

  • d’appeler les locataires à un Rassemblement devant la Mairie Samedi 12 juin à 10h
    Apportez vos témoignages
  • d’intervenir à nouveau auprès de M. Hanotin, président de Plaine Commune (la délégation qui s’est présentée le 7 avril n’a pas été reçue, une date devrait nous être proposée en juin)
  • D’appeler les élus, les associations et partis attachés à la défense du logement social à soutenir ces initiatives.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s