Pas de démolition sans construction préalable ! délégation à la mairie mercredi 31 mars

COMITE DE DEFENSE DU LOGEMENT SOCIAL D’EPINAY
Contacts : 06 75 16 99 05 cdlogsocepinay@orange.fr 17/3/2021


122 locataires et habitants d’Epinay ont déjà signé la pétition présentée au verso.
Nous étions 17 (dont 14 locataires de la rue de Marseille) réunis dimanche 14 mars salle polyvalente à Orgemont.
De nombreux témoignages ont été apportés lors de la réunion :


Une locataire d’Orgemont a transmis un témoignage : « lorsque le locataire au dessus de chez moi est parti, CDC habitat a détruit les installations sanitaires dans son appartement et muré la porte. Ça a entraîné un très important dégât des eaux dans toutes les pièces de notre appartement, les plafonds de la cuisine et des toilettes sont tombés, le four est HS, mes livres sont dans des cartons depuis le 21 janvier. Si l’on m’avait dit – quand je suis arrivé avec mon enfant dans l’appartement en 2012 – qu’ils voulaient le démolir je n’aurai pas dépensé 12 000 € pour le remettre à neuf ! Aujourd’hui il faut attendre 6 mois que les murs ne soient plus humides pour faire des réparations ».

Parmi les témoignages exprimés : « le chauffage est insuffisant, on a froid » « Les tuyauteries sont pourries, CDC Habitat refuse de prendre en charge les réparations » « les assurances aussi » « J’ai demandé à changer d’appartement, je n’ai pas de réponse depuis des années» « J’ai demandé à quitter Orgemont, on m’a répondu que si je voulais rester à Epinay, on ne me proposerait un relogement qu’à Orgemont,» « Le nettoyage des parties communes n’est plus assuré correctement ». « Ils ont percé des trous pour changer la chaudière, les trous ont traversé les murs vers la chambre. Ils ne viennent pas les boucher ! »
« on devrait aller chez Morandini et Julien Lepers !»
Nous n’en pouvons plus du manque d’entretien, du mépris des bailleurs !


Mais la question principale reste la suivante : « Alors que 4 160 familles sont en liste d’attente d’un logement social, ils veulent démolir 1 640 logements et aucune construction de logements neufs n’est prévue pour nous reloger. Que va-t-on nous proposer ? Les autres logements d’Orgemont sont aussi vétustes que les nôtres. A Certains on propose Cergy, à 40 km de Paris, alors qu’ils travaillent ici. On veut se débarrasser de nous pour mettre des riches à notre place ! Nous n’acceptons pas ! »
40 locataires du 48-58 rue de Marseille ont signé dès octobre une pétition disant « … Nous refusons la destruction de nos immeubles […] Nous sommes mis devant le fait accompli et pour cela nous sommes prêts à nous battre pour garder nos logements ».
Des locataires de la rue Rameau ont fait remplir des feuilles aux locataires pour leur demander s’ils souhaitaient partir ou rester. Sur les locataires interrogés 73% des locataires veulent rester.
C’est pourquoi nous décidons aujourd’hui:

  • de créer une page facebook ( cdlogsocepinay) pour publier pétition et
    témoignages (faites les-nous parvenir)
  • de continuer à faire signer la pétition,
  • d’appeler les signataires à venir la porter en délégation mercredi 31/3 à 14h30 à M. Chevreau (Rendez vous devant la Mairie) et mercredi 7 avril à 14h30 à M. Hanotin, président de Plaine commune, maître d’œuvre de l’opération (Rendez vous 21 rue Jules Rimet à La Plaine Saint Denis (devant le Stade de France)
  • d’inviter les signataires à notre prochaine réunion dimanche 18 avril

    Pétition :
    « Alors que 4160 familles spinassiennes sont en liste d’attente d’un logement social le nouveau programme de rénovation urbaine d’Epinay prévoit la démolition de 1644 logements sociaux. Aucune construction n’est prévue pour reloger les locataires des premiers immeubles à démolir. Après démolition, le nombre de logements sociaux locatifs reconstruits est nettement inférieur à celui des démolitions, les terrains libérés devant être cédés pour la plupart à des promoteurs privés pour la construction d’appartement à vendre.
    Les signataires de cet appel se prononcent pour :
  • pas de démolition sans construction préalable de logements HLM pour nous reloger à Epinay, sans augmentation de loyer, et donc dans la situation actuelle pas de démolition d’immeuble !
  • Entretien et rénovation de tous les bâtiments !
  • Aucune augmentation de loyer ni de charge !
  • Construction de logements HLM pour satisfaire la demande ! »
    Signatures publiques : Stéphane Berger (POID), Ghilaine Cailleux (ancienne conseillère
    municipale), Martine Chedeville (LFI), Eric Coelho (DP CGT Renault), Benjamin Colafrancesco
    (PS), Jean Mallet (PS), Celestine MALLET(PS), Gilles PARCABE (POID), Nicolas HUET (POID),

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s