Bulletin de liaison septembre 2020

L’accueil Sécu toujours fermée                                                     10/9/2020

Dans un courrier daté du 3 août adressé au Comité de Défense de l’accueil sécu d’Epinay, en réponse au courrier du comité de défense  du 9 juillet réclamant « la réouverture immédiate de l’accueil aux assurés avec ou sans rendez-vous » de l’accueil d’Epinay, fermé depuis le confinement de mars dernier, Aurélie Combas Richard, Directrice Générale de la CPAM 93 déclare « A compter de début septembre l’agence d’Epinay sur Seine sera rouverte et les assurés pourront réaliser l’ensemble de leurs démarches au sein de l’espace libre-service ou être reçus en rendez-vous physique ». Le 10/9 l’accueil était toujours fermé et les assurés renvoyés sur l’accueil de la rue du Landy à La Plaine Saint Denis. Le POID soutient la démarche du comité de défense  pour exiger la réouverture immédiate avec ou sans rendez vous.

Défense du logement social

Un communiqué de presse de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) de février dernier nous apprend que les trois projets de rénovation d’Epinay (Les Presles, Centre ville et Orgemont) approuvés par l’ANRU en janvier s’inscrivent dans un programme national de 381 quartiers prévoyant 78 000 démolitions de logements sociaux et 62 000 reconstructions  (donc 16 000 suppressions de logements sociaux !). Malgré l’ouverture rue de Paris d’un espace  « Atelier Vert Seine » rien n’a filtré à ce jour des projets d’Epinay. Tout ce que nous savons c’est qu’alors que 33 000 familles attendent un appartement à Plaine Commune (combien à Epinay ?) des centaines d’appartements libérés par le départ de leurs occupant sont maintenus vides et équipés de portes blindées en vue de leur démolition.  Le comité d’Epinay du POID se prononce pour:  pas de démolition sans construction préalable ! pas d’augmentation de loyer ni de charges à l’occasion d’un relogement ! entretien correct du parc existant ! construction de logements sociaux locatifs HLM en nombre suffisant  pour satisfaire la demande !

Unité pour l’interdiction des licenciements !

560 milliards d’euros sont offerts aux groupes et entreprises qui licencient, en application de la loi du 19/3 – votée à l’unanimité – qui donnait à hauteur de 300 milliards la garantie de l’Etat aux banques qui prêtent aux entreprises. Conséquence : les entreprises licencient pour donner des garanties aux banques en échange des prêts. Signez l’appel pour l’interdiction des licenciements (19 000 signature, 30 à ce jour à Epinay). 45 travailleurs de l’Aéroport de Paris appellent à une rencontre nationale le 19 février des  comités qui se sont constitués pour l’interdiction des licenciements

Congrès POID

Il aura lieu les 26 et 27 septembre autour des questions suivantes: pour que les 560 milliards soient confisqués et mobilisés pour l’emploi et que les licenciements soient interdits, pour une assemblée constituante souveraine, pour un gouvernement des travailleurs par les travailleurs. Téléchargez l’adresse aux travailleurs. Nous vous invitons à participer à la discussion, dans le cadre des assemblées du POID préparatoire au congrès. Exprimez vos avis et témoignages. Prenez contact avec les militants d’Epinay.

Chaque semaine lisez « La Tribune des Travailleurs »

Hebdomadaire du POID, rédigée par un comité de rédaction et des centaines de correspondants, elle informe chaque semaine sur les projets du gouvernement et les luttes engagées partout par les travailleurs pour la défense de leurs intérêts, donne la parole à des militants de diverses tendances et informe sur les campagnes engagées par le POID.

 1,50 € le N°  abonnement – 6,50€ par mois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s