Municipales: votez pour la liste de défense du logement social, de la santé et de l’emploi conduite par Stéphane Berger

Retrouvez les vidéos des candidats sur    logofacebook   LSEpinay

Mise en page 1

Réunion publique à Orgemont

réunion publique Orgemont 3_3_2020

le 15 mars, votez pour

liste image

Le programme:

Pour la défense du logement social

Ce que nous constatons

– l’abandon de l’entretien des logements n’entrant pas dans le cadre de la rénovation (pannes d’ascenseurs, de chauffage, mauvaise aération, cafards, punaises, parkings encombrés par des épaves …)

– une politique de rénovation urbaine qui, sous prétexte de mixité, diminue l’offre de logements sociaux locatifs par des démolitions de HLM, avec augmentation des loyers pour les locataires relogés dans du neuf, au profit de copropriétés le plus souvent relouées à des prix exorbitants.

Ce que nous proposons

Rénovation des immeubles sans augmentation de loyer ni de charges. Non aux projets de rénovation urbaine  diminuant le parc de logements sociaux à loyers modérés (PLAI), non à la vente à la découpe des appartements (loi ELAN), construction de logements sous statut HLM pour satisfaire la demande (33 000 familles en attente sur Plaine Commune).

Arrêté municipal interdisant les expulsions, usage, comme l’ont fait les maires de Bagnolet et de Montreuil du droit de réquisition pour reloger les personnes en difficulté.

Pour le droit à la Santé et la défense des services publics contre les privatisations

Ce que nous constatons

– Des réductions, fermetures ou menaces de fermeture de services publics (Accueil Sécu, Poste, centre des Impôts, CAF) et de santé (maternité, dispensaire de la Croix Rouge, PMI),

– Les militants du POID ont été à l’initiative de la constitution de comités de défense de la PMI d’Orgemont et de l’accueil Sécu.

– la pénurie de médecins

Ce que nous proposons

Défense des 4 PMI, des crèches. Non à la désertification médicale. Retrait du plan Buzyn, non au regroupement des hôpitaux Delafontaine et Gonesse, rétablissement de tous les lits d’hôpitaux supprimés. Création d’un dispensaire de santé public regroupant des spécialistes acceptant la CMU. Maintien des budgets du Centre Communal d’Action Sociale. Retour à la gestion publique de la distribution d’eau et autres services.

Pour l’emploi

Ce que nous constatons

– La ville est devenue une ville dortoir : démolition des bureaux « Intégral », fermeture de la plupart des entreprises, des labos Eclair ( -500 emplois), déménagement de NAF-NAF (-400 emplois).

–   Le Maire soit ignore le problème (suppressions d’emploi), soit proteste pour la forme (aux fermetures des services publics) et soutient activement les démolitions de logements sociaux mises en oeuvre par Plaine Commune.

Il applique dans la commune la politique d’austérité imposée par Bruxelles et le gouvernement.

– Le nouveau PLUi, en transformant le terrain des labos Eclair de ZI en « zone de Projet« y autorise la spéculation immobilière au détriment de l’emploi.

Ce que nous proposons

Sanctuarisation au PLU (plan local d’urbanisme) des zones réservées à l’activité industrielle ou artisanale, interdisant de les livrer aux promoteurs immobiliers.

Exigence de la restitution des réductions de dotations budgétaires de l’Etat (- 9  millions d’euros cumulés entre 2014 et 2016)  pour créer tous les emplois nécessaires dans la commune

Nomination d’ATSEM en nombre suffisant dans les écoles.

Pour la défense de la démocratie communale

Ce que nous constatons

Regroupement de communes en communautés d’agglomération, puis en territoires, projet de « Grand Paris », tout est fait pour supprimer les 36000 communes et réduire les prérogatives des conseillers municipaux élus non professionnels au plus près des habitants, au profit de structures technocratiques favorables à la privatisation des services publics.

Ce que nous proposons

Pour des élus qui refuseront de se faire la courroie de transmission des mesures d’austérité décidées par Bruxelles et le gouvernement, qui appuieront  la résistance,  qui rendront compte aux électeurs: publication intégrale des débats et délibérations  du conseil municipal et du conseil communautaire. Défense des communes contre le « grand Paris », défense des prérogatives des élus contre les transferts de compétences.

Que propose le POID ?

Le Parti Ouvrier Indépendant Démocratique combat pour la défense de tous les acquis ouvriers, pour l’unité pour chasser le gouvernement Macron et ses réformes destructrices (retraite à points, réforme Blanquer de liquidation du BAC en tant que diplôme national, plan Buzyn contre l’hôpital public, …), le POID combat pour un gouvernement des travailleurs sur la base d’une nouvelle constitution établie par une assemblée constituante souveraine élue démocratiquement, pour un gouvernement qui rétablira la sécurité sociale de 1945, le droit à la santé, le droit au travail, la démocratie communale avec les prérogatives des communes.

Le comité d’Epinay du (POID)  a été à l’initiative du combat qui a rassemblé des centaines travailleurs et des militants de diverses tendances du mouvement ouvrier et permis d’obtenir le maintien de la PMI d’Orgemont menacée de fermeture. Il a été à l’initiative du combat qui se poursuit pour le rétablissement de l’accueil physique sans rendez vous de Sécurité Sociale

Retrouvez les vidéos des candidats sur    logofacebook   LSEpinay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s