Macron veut passer la retraite à points cet été. Comment l’empêcher ? participez à la réunion du « comité d’Epinay pour l’unité pour chasser Macron » mardi 7 mai

à 18h30 au Centre Socio culturel 167 rue Félix Merlin (face à la station T8 Orgemont)

Communiqué du Comité d’Epinay pour l’unité pour chasser Macron                               (comité composé de travailleurs et jeunes et de militants de diverses tendances du mouvement ouvrier – du PCF, du POID et de la France Insoumise – contact 06 75 16 99 05)

Epinay le 28/4/2019

Les militants de tendance diverses participants à notre comité sommes engagés, avec les assurés sociaux et d’autres militants à la bataille pour la réouverture 5 jours sur 5  sans rendez vous de l’accueil de sécurité sociale d’Epinay.

La forte mobilisation des assurés sociaux, soutenu par des élus, se heurte à la résistance de la direction de la CPAM, qui n’a toujours pas rouvert l’accueil.

De même, la résistance des enseignants, massivement en grève le 4 avril, se heurte à la volonté du gouvernement de faire passer coûte que coûte la réforme Blanquer de regroupement des écoles maternelles et primaires avec les Collèges, de suppression des directeurs d’école , de destruction de l’école maternelle qui pourrait être remplacée par des jardins d’enfants.

Lors de sa conférence de presse Macron a confirmé son objectif de poursuivre l’ensemble de sa politique et notamment faire passer sa réforme des retraites cet été. Si elle passait, ce serait une régression sociale sans précédent : personne n’aurait plus de montant de retraite garantie, les salariés seraient amenés à retarder leur départ, ou à vivre au crochet de leurs enfants…. Même les actuels retraités seraient touchés car leur retraite serait basée sur la valeur des « points » qui pourrait baisser d’une année sur l’autre (ce qui annulerait l’effet de l’indexation sur les prix promise pour certaines retraites).

Plus de 55 000 travailleurs (dont 339 spinassiens) ont aujourd’hui signé l’appel «Retraît du projet de retraite à points, maintien des régimes actuels ! » 2300 militants syndicalistes on signé publiquement un appel disant « Personne ne pourrait comprendre que le mot d’ordre de défense des régimes de retraite « retrait de projet Macron de retraite à points » ne figure pas en bonne place dans l’appel à l’action »

Nous avons mandaté un délégué à la rencontre nationale du 30 mars, qui a réuni 213 délégués.

Nous appelons à poursuivre la signature de l’ Appel, à nous organiser pour

Ne touchez pas à nos retraites !

Maintien des 42 régimes de retraite existants !

Retrait du projet de retraite universelle par points !

Unité pour bloquer Macron et sa contre-réforme !

 

Et vous invitons à participer à notre prochaine

REUNION PUBLIQUE

Mardi 7 mai Centre socio-culturel, 67 rue Felix Merlin

 à Epinay (station T8 Orgemont)

 

Au cours de laquelle notre délégué fera un compte rendu de la rencontre nationale du 30 mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s