PMI d’Orgemont, le comité de défense répond à M. Molossi

COMITE DE DEFENSE DE LA PMI D’ORGEMONT                        31/1/2018

à M. Molossi, vice président du conseil départemental chagé de l’enfance et de la famille

copies à M Troussel, président du conseil départemental, aux conseillers départementaux, à M. le Maire et aux conseillers municipaux d’Epinay sur Seine

Notre comité s’est réuni le 12 janvier. Nous avons pris acte de votre réponse  du  6 décembre  à notre lettre ouverte aux Conseillers départementaux du 20 novembre 2017, signée par 508 habitants d’Epinay sur Seine qui précisait « nous vous demandons des garanties de maintien du centre d’Orgemont, des 4 centres de la ville, des 117 centres du département, Mrs les conseillers départementaux, nous vous demandons d’intervenir pour une délibération du conseil départemental garantissant le maintien des 117 centres de PMI du département »

Nous nous félicitions que vous nous garantissiez par votre courrier que « concernant plus précisément la PMI d’Orgemont […] il n’est pas prévu dans les années à venir de supprimer cette PMI ».

Mais la phrase suivante de votre réponse ( « Les projets engagés pour l’instant ne prévoient d’ailleurs aucune suppression, ni de centre , ni de poste, mais des redéploiements, fusions ou déménagements visant à améliorer l’offre de soins en PMI ») a de quoi nous inquiéter: si les « fusions » de centres (23 projetées en 6 ans sur le département – dont initialement l’éclatement du centre d’Orgemont sur ceux de Caillebote (quartier des Econdeaux) et de la rue de Paris (quartier centre) – d’après les documents présentés aux personnels) ne sont pas considérées comme des « suppressions de centres », que vaut cet engagement ? D’autant plus que votre courrier n’apporte pas de réponse à notre demande, formulée également dans la motion votée à l’unanimité par le conseil municipal d’Epinay sur Seine du 30 novembre de maintien des 4 centres de PMI d’Epinay sur Seine.

C’est pourquoi, réunis à Epinay le 12 janvier, nous maintenons notre demande de maintien des 4 centres de PMI d’Epinay avec maintien des personnels et de tous les services assurés aujourd’hui.

A notre connaissance, le centre de PMI d’Orgemont comprend aujourd’hui  deux puéricultrices, deux auxiliaires, un psychologue, une sage femme, une psychomotricienne (qui fait des consultations au centre et à domicile), des consultations avec quatre médecins et une gynécologue. Ces services nous paraissent indispensables pour assurer la santé des mères et des enfants en bas âge du quartier.

Nous vous demandons le maintien de tous ces services et des personnels attachés au centre d’Orgemont, ainsi que ceux des trois autres centres de PMI de la ville, et nous réservons de nous mobiliser à nouveau s’ils étaient menacés.

Veuillez agréer, M. Molossi, l’expression de nos sentiments les meilleurs

Gilles PARCABE (POID), Françoise EBERMEYER, Jean Claude MONGE, Daniel RIGAULT, Jacques GUILLEZ, Nicolas HUET, Stéphane BERGER (président du conseil citoyens aux couleurs d’Orgemont), Rodolphe BOUTIN (conseiller municipal), Pierre Franklin  TAVARES (conseiller municipal)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s