« Avec la fusion Bichat-Beaujon ce sont plus de 600 lits, notamment d’hospitalisation complète et d’accueil de proximité qui vont disparaître » Pour le POID cette politique doit être défaite, la loi Touraine abrogée !

DESTRUCTION DE L’HÔPITAL PUBLIC

00094902_n_0011_photoLa loi Touraine, dans la continuité de la loi Bachelot continue la destruction de notre système de santé, de la Sécurité Sociale et des Hôpitaux en application des directives européennes. La loi Touraine met en place les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) et entend ainsi passer de 850 hôpitaux à 135 GHT : soit 16 000 lits et plus de 22 000 postes de personnel supprimés.


C’est en application de cette loi que la direction de l’Assistance Publique a décidé de fermer les hôpitaux Bichat et Beaujon et de procéder au regroupement de ces hôpitaux en un seul Grand Hôpital Universitaire dans le cadre de la mise en place du Grand Paris.


La population de Saint-Ouen est directement concernée.
En effet avec ce regroupement, ce sont plus de 600 lits, notamment d’hospitalisation complète et d’accueil de proximité qui vont disparaître. Même si ce nouvel hôpital est construit sur la commune de Saint-Ouen, ses habitants vont subir les conséquences de cette fusion/disparition des Hôpitaux Bichat et Beaujon qui ont une fonction d’accueil de proximité en même temps que celle d’un CHU. En effet, la transformation de cet hôpital en Hôpital Universitaire de pointe va changer le type de patients accueillis et va réduire encore les capacités d’accueil de proximité des patients « tout venant » aux urgences et en hospitalisation.

Déjà, actuellement, avec 1 400 lits pour les 2 hôpitaux, tous les patients qui se présentent aux urgences ne peuvent pas tous y être accueillis dans les services d’hospitalisation, par manque de place et doivent être transférés dans d’autres hôpitaux et souvent dans le privé. De plus, le regroupement des hôpitaux de Saint-Denis avec celui de Gonesse va se traduire à terme par la fermeture de 400 lits aggravant encore cette situation.


Le POID exige le maintien des hôpitaux Bichat et Beaujon, le maintien de tous les lits et de tous les personnels, l’abandon des GHT, l’abrogation des lois Touraine et Bachelot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s